Adhérer à l'UFML *


Pourquoi adhérer ? / comment adhérer 

SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal  -mais Paypal n'est pass obligatoire).

Evitez le chèque plus compliqué à gérer 

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Préambule

 

L’Union Française pour une Médecine Libre (Association loi 1901) s’est constituée sous l'impulsion de médecins de terrain, en réponse à la politique de déconstruction de notre système de Santé menée par les différents gouvernements  qui se sont succédés depuis 30 ans.
Ces médecins, guidés par la seule volonté de conserver leur liberté de soigner les patients se sont opposés au Contrat d’Accès aux Soins et à l’avenant 8 menaces pour l’indépendance médicale puis au projet de loi intitulé “Loi de modernisation de notre système de santé” et porté par Marisol Touraine. Leurs instances représentatives, enfermées dans leur visions archaïques et corporatistes étant incapables de dénoncer les desseins du gouvernement, ces médecins se sont unis pour donner naissance à l’UFML. Conscients que ce refus d’accepter le démantèlement de notre système de soin était largement partagé par les autres professions de santé, et conscients que la construction d’un projet alternatif ne pouvait se concevoir sans une vision pluriprofessionnelle, ils ont ouvert largement leurs portes aux autres soignants.

 

Aujourd’hui ce sont les valeurs fondamentales qui font l’excellence de notre système de santé qui sont menacées, comme en témoigne la chute de la première à la 24ème place de la France au classement OMS des systèmes de santé en 15 ans.

C’est en unissant nos forces que nous pourrons mettre un terme aux dérives politiques. C’est en conjuguant les énergies des soignants des différentes professions et de différents secteurs d’exercice, ainsi que celle des patients, que nous pourrons proposer un système de santé alternatif pour demain, système que nous construirons guidés par la volonté de délivrer des soins de qualité, indépendamment de critères financiers, dans l'intérêt du patient, le respect des soignants et la reconnaissance de leur travail.

 

Forte de cette démarche originale, novatrice, dans la richesse de ces regards croisés et de ces expériences entremêlées, l’UFML vit, grandit, travaille pour proposer cette alternative à l’effondrement programmé et constaté du système de santé. Plutôt qu’un système aux mains des politiques , des technocrates, des grands groupes mutualistes ainsi que de leurs réseaux, l’UFML veut faire émerger une démocratie sanitaire réelle, une gouvernance respectueuse de tous les acteurs concernés au service de la santé de tous.

 

Les soignants de l’UFML définissent dans la présente charte le socle de valeurs communes qui les rassemblent, guident leur travail et leur engagement.

 

 

Article 1 : Les valeurs qui nous rassemblent

 

A l’UFML, les soignants partagent la même vision de l’éthique et du soin.
Nous entendons :

  • Ré-affirmer et défendre l’indépendance et la liberté d’exercice nécessaires à l'accomplissement de notre mission de soignants.
    • Indépendance vis à vis des financeurs : le soin ne doit être guidé que par l’intérêt du patient et les données de la science et non par des injonctions économiques.
    • Indépendance vis à vis des autorités de tutelle: nous refusons de dépendre de normes de productivité  et nous refusons un rendement horaire qui porte atteinte à la qualité de nos soins.
  • Défendre le secret professionnel en toutes circonstances : celui-ci ne peut-être partagé avec des tiers non-soignants et ne doit être levé que dans l'intérêt du patient, et en conscience.
  • Refuser le développement des réseaux de soins dont le corollaire est l’avènement non avoué d’une médecine low-cost dans laquelle l'intérêt financier prime sur la qualité du soin, qualité qui fait l’excellence de nos professions. Les réseaux de soins par les remboursements différenciés qu’ils induisent s’opposent au caractère solidaire et humaniste de notre système de santé.
  • Faire du libre choix de son praticien par le patient un principe non négociable , car garant de la confiance et du colloque singulier entre le patient et son soignant.

 

Le libre choix de son soignant, l’indépendance professionnelle, la liberté de prescription et de pratique, la défense du secret professionnel et de la liberté d’installation sont notre socle déontologique commun.

 

 

Article 2 : Notre engagement pour l'avenir

 

 

A l’UFML, nous considérons que tous les acteurs du système de soin, Administration, Soignants, Patients, devraient être partie prenante de son organisation et participer à l’élaboration des décisions qui les concernent, avec chacun un droit de véto. C’est ainsi que nous concevons une véritable démocratie sanitaire tripartite .

 

Nous rappelons notre attachement à l’esprit de solidarité dans le financement des soins.

 

Nous combattrons toute mesure portant atteinte à notre éthique et à notre déontologie, portant atteinte à l’égalité entre les patients ou entre les soignants, menaçant notre indépendance professionnelle et susceptible de nous assujettir aux organismes financeurs.

 

Nous refusons la discrimination face au congé maternité des soignantes et face à la prise en charge des accidents du travail. Nous exigeons une harmonisation de la protection sociale entre le public et le privé, la prise en compte de la souffrance au travail, du burn-out et du risque suicidaire… les chantiers sont nombreux.

 

Article 3 : Agir en synergie

 

A l’UFML, comme c’est déjà le cas dans notre pratique professionnelle, nous formons une équipe pluridisciplinaire au sein de laquelle chaque voix compte.

Nous bannissons les corporatismes et l’opportunisme. La liberté d’expression est favorisée dans le respect de l’autre. La complémentarité, la concertation pluriprofessionnelle sont les bases des échanges et des orientations définies.

 

Nous travaillons en rassemblant toutes les sensibilités, nous portons nos idées au coeur du débat, sans engagement partisan, mais avec la volonté de voir nos propositions considérées et appliquées. 

 

Nous sommes ouverts à la concertation avec les organisations syndicales ou associatives. Celles qui souhaiteront rejoindre l’UFML devront adhérer à la charte et accepter ses principes. 

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire

L'UFML en chiffres

0
Newsletters
0
Pages
0
Followers

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.