Adhérer à l'UFML *


Pourquoi adhérer ? / comment adhérer 

SEULES les COTISATIONS font vivre l’association UFML
Vous avez besoin de l’UFML pour défendre vos valeurs, l’UFML a besoin de vous pour les représenter et vous avez eu de nombreuses occasions de voir combien la présence et l’influence de l’UFML ont pris de l’ampleur…
SEULES les COTISATIONS permettent toutes ces actions, aussi ;
Le renouvellement de votre cotisation c’est maintenant
Le partage avec les confrères de notre charte c’est maintenant
La sensibilisation des professionnels de la santé c’est maintenant
Le coup de fil sympa aux confrères qui baissent les bras c’est maintenant
Pour adhérer à l’UFML
cliquerz sur le lien ci-après et suivez la démarche proposée (paiement par CB ou Paypal  -mais Paypal n'est pass obligatoire).

Evitez le chèque plus compliqué à gérer 

ADHERER A L'UFML

Paypal

L’avenir vous appartient, il est à construire avec l’UFML
Merci pour l’UFML, merci pour vous !!!

  Charte UFML

Dr MH Bonfait-Bouyer

 

Des propositions concrètes vous seront très prochainement présentées.

Pour cela, nous avons besoin de vous et de vos cotisations,

Unique ressource de votre association : l’UFML.

ADHERER A L'UFML

Paypal

Marie-Hélène Bonfait-Bouyer.

Commande livre Résiste !

resiste XDLancement le 30 Mars mais en commande sur : http://ufml-asso.org/commandez-le-livre.html… Lien vous permettant de préciser votre commande. une surprise avec chaque commande. Ce livre est un pavé lancé à la face de tous ceux qui vous méprisent, de tous ceux qui enfoncent la médecine.

 

Le New Deal de l'UFML

New Deal UFMLVifs remerciements à ceux qui ont oeuvré pour cette réussite et en particulier l'équipe de Paris menée sur cet événement par Valérie Briole. La présence hier soir de Nathalie Kosciusko Morizet, Hervé Mariton, ne traduit en rien une politisation de l'UFML mais une reconnaissance de son travail et de sa place à l'heure des campagnes électorales. Nous avons pu expliquer Résiste, donc l'UFML, et détailler un New Deal aux propositions décoiffantes et sans concessions. Nous l'avons fait droit dans les yeux des politiques présents. Alexandre Jardin est intervenu, nous allons travailler ensemble  il a dans son intervention rappelé les blocages de la sphère politique nationale. Comme lui nous pensons qu'il est temps de renverser la pyramide décisionnaire. Thomas Dietrich s'est exprimé, très applaudi, symbole de résistance. Frederic Bizard également, nous connaissons son rôle dans la lutte contre les réseaux et la financiarisation. Nous étions nombreux, lisez le New Deal, commandez Résiste. Le combat prend une autre dimension, nous devons construire ensemble, et prendre plus que jamais la place qui est la nôtre.

L'UFML appelle les médecins

affiche vote députés L'UFML appelle les médecins à poursuivre leur pratique du tiers payant de façon libre et invite ceux qui seraient poursuivis par l’administration à remplir ce module de signalement  pour prendre les mesures de leur défense.

Affiche contre le  TPG   version pdf à télécharger    à placer dans vos salles d'attente.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Jerome MartyLes syndicats d'internes, de chefs de clinique et d'étudiants en médecine : ISNI ANEMF ISNAR IMG ont démontré dans une enquête que 66% des futurs médecins souffrent d'anxiété et 28 % de troubles dépressifs.


Ces chiffres ne sont pas sans rappeler ceux de la médecine de ville ou près d'un médecin généraliste sur 2 sont à risque de burn-out et ou les taux de suicides sont de 2.5 fois ceux de la population générale, (quasi identique à ceux du monde agricole ou un agriculteur se suicide tous les 2 jours).
Ces chiffres et ces situations sont pourtant connus de tous et de nombreux responsables en sont coupables.
J'accuse les directeurs d'Hôpitaux de ne pas avoir fait ce type d'enquête alors que les drames sont réguliers au sein de leurs établissements.
J'accuse l'administration de la santé d'user et d'abuser des étudiants en médecine et des internes, au prétexte de la rentabilité.
J'accuse de nombreux PUPH d'"outiliser" les étudiants et internes comme autant de chair à service, souvent sans considération ou regards.
J'accuse les conseils de surveillance hospitaliers, de ne jamais se poser la question de la réalité du fonctionnement des hôpitaux.
J'accuse les responsables politiques nationaux passés ou jusqu'alors en fonction, d'avoir laissé construire à l'hôpital une zone de "non droit" du travail.
J'accuse les ministres de la santé d'immobilisme et de laisser faire, marque de leur mépris à l'égard des futurs médecins.
J'accuse les gouvernements successifs d'avoir construit la situation actuelle à l'hôpital comme en médecine de ville.
J'accuse la représentation nationale passée d'avoir obéi et laissé s'installer l'épuisement et la perte de sens chez les soignants à force de lois construites sans eux, contre eux...
j'accuse l'état Français d'irrespect et négligence coupable vis à vis des médecins, tout au long de leur vie professionnelle et jusqu'à leur retraite.
J'accuse ces dirigeants qui savent et ne font pas, qui entendent et ne s’intéressent pas, qui constatent  et n'écoutent pas.

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire

L'UFML en chiffres

0
Newsletters
0
Pages
0
Followers

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.